Inscrivez votre email ici pour recevoir des Dvar Torah, nouvelles et autres courriels:
 
Liens Breslev:
 
moharan.com
Breslev.fr
Rabbinahman.com
Breslov.com (en anglais)
Breslev.co.il (en hébreu)
Radio Breslev (en hébreu)
Des Questions?
Écrivez nous à
info@breslev.ca

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
Voir archive
Ki Tissa (5767)
LA FOI DANS NOS SAGES
"Et le peuple vit que Moché tardait à descendre de la montagne." (Chémot 32- 1) D'aprés les calculs du peuple d'Israël, Moché Rabbenou avait dépassé la date de son retour. Ils en conclurent alors que Moché était mort et décidèrent de se construire un veau d'or. Cette faute d'idôlatrie provenait essentiellement du fait qu'ils avaient manqué de foi dans les paroles de Moché. Ils auraient du se dire que même s'ils ne comprenaient pas cette situation, il fallait quand même faire confiance au Tsadik car il avait promis de revenir. Leur incapacité à croire en cela les a tout naturellement entrainés vers l'idôlatrie du veau d'or. Il nous faut comprendre de cela que quand nous remettons en question les paroles de nos Sages parce qu'elles nous semblent illogiques ou démodées, nous tombons alors forcément dans une forme d'idôlatrie. Les Sages de la génération sont les successeurs de Moché Rabbenou et ils possèdent par tradition orale de maitre à élève les enseignements qui nous permettront d'être de vrais Juifs. Il nous faut alors faire preuve d'humilité et annuler notre intelligence devant la leur, faire primer la foi dans les Sages sur la foi dans nos propres capacités intellectuelles qui sont limitées. Si nous faisons le mauvais choix, nous rentrons alors dans le monde du "veau d'or", victimes de ce qui brille apparemment le plus, victimes de l'illusion. Cette erreur entraine l'individu vers la mort spirituelle car il est absolument impossible d'être vivant spirituellement sans s'attacher aux Tsadikim authentiques qui représentent les paroles du D-ieu vivant. LA BONTE DE MOCHE RABBENOU Quand Moché est descendu de la montagne avec les Tables de la loi (Lou'hot Habrit) et qu'il a vu les enfants d'Israël danser autour du veau d'or, il a alors pris les Tables et les a jetées à terre, les brisant sur le coup. Il pourrait sembler qu'il s'agisse ici d'un accés de colère mais la réalité est toute autre: Moché a fait preuve d'une bonté immense en faisant cela. En effet, d'aprés ce qui était marqué sur les premières Tables de la Loi, le peuple d'Israël était coupable d'idôlatrie et sa punition devait être l'extermination totale. Moché Rabbenou, le berger fidèle, a alors brisé ces Tables, signifiant ainsi à Hakadoch Baroukh Hou qu'il refusait une Torah qui entrainerait la destruction d'Israël. D-ieu le félicita aussitôt pour son geste car c'est exactement ce qu'Il attendait de Moché. Les Tsadikim authentiques du niveau de Moché Rabbenou passent leur temps à dévoiler dans le monde la miséricorde d'Ha-chem. Ils font la guerre aux forces du mal qui elles, accusent sans arrêt le peuple Juif. C'est pourquoi nous devons aider les Tsadikim à gagner la bataille en ne donnant pas de puissance à ces forces négatives. Il nous faut juger autrui positivement en lui accordant toujours des circonstances attenuantes. Ne dire du mal sur aucun Juif et évacuer de son coeur la rancune et la haine. Celui qui accuse les autres et recherche uniquement leurs défauts, joue sans le savoir le jeu du Yetser Ara qui et lui donne de la force. C'est ainsi que le Temple a été détruit à cause de la haine gratuite. A ce sujet, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on disait que la haine était "gratuite"? Généralement on ne hait pas quelqu'un sans avoir une bonne raison. Malgré tout la réponse est dans la question, même une haine qui nous semble justifiée est appelée gratuite! Car il est interdit de haïr quiconque, il faut au contraire rechercher et trouver des circonstances attenuantes qui ont poussé notre frère à faire l'acte qui peut engendrer notre haine, D-ieu en préserve. Si Moché Rabbenou avait laissé s'exprimer des sentiments négatifs, c'en aurait été fini du peuple d'Israël. Mais au contraire, il a demandé que son nom soit effacé de la Torah au cas où D-ieu voudrait supprimer les enfants d'Israël. Et non seulement Ha-chem a accepté mais Il a aussi dévoilé les 13 attributs de miséricorde à Moché, démontrant ainsi que c'est exactement la réaction qu'il attendait du berger fidèle d'Israël.


Haut de page

 
 
Accueil  |  Rabbi Nachman  |  Photos  |  Vidéos  |  Cours  |  Contactez-nous
 
Tous droits réservés © Breslev.ca 2012
Un grand remerciement à Rav. Eliyahou Haviv pour ses textes et Dvars Torahs.
Site Développé par